charlie-intro-432

La plan de France Télévisions pour renforcer la fiction française

Delphine Ernotte, présidente de France Télévision, a annoncé sa stratégie pour valoriser la fiction française sur les chaînes du groupe :  une refonte des grilles de France 2 et france 3,  assortie à une augmentation du volume de production de fictions française. 

Le groupe France Télévisions, qui finance à lui seul la moitié des investissements dans la création française, a obtenu de l’Etat une rallonge budgétaire lui permettant de porter de 400 à 420 millions d’euros par an ses investissements. (Source : communiqué de France Télévisons daté du 8 janvier).  Le groupe a donc les moyens de lancer un  « plan création », e à horizon 2020, et qui vise à augmenter le volume de production de fictions française.

Dynamique positive 

Dès cette année, France Télévision va enclencher  « une dynamique positive pour la fiction française« , selon le mot de Delphine Ernotte, sa présidente. Au programme :  le lancement d’un nouveau feuilleton quotidien sur France 2 et la création de nouvelles cases dédiées à la fiction en soirée et le week-end. De nouvelles cases seront ensuite ouvertes à la rentrée 2017 en première et deuxième partie de soirée. Sur France 2, une case comédie sera lancée le dimanche en « access prime-time » (tranche 18-20 heures). Enfin, la Deux va lancer son feuilleton quotidien, tourné à Montpellier, dans la case « after-school » (entre 17 et 19 heures) à partir de janvier 2018. Le groupe souhaite en effet diversifier les genres de fictions qu’il produit (du « low-cost » au prestigieux, de la comédie à la science-fiction.

Le « plan création » se justifie, estime la direction de France Télévisions, par le retard pris par le groupe public français en terme de création de fictions locales. En effet, selon la Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia (Ficam), la France ne produit que 650 heures environ de fiction par an, contre environ 2 000 en Allemagne et en Grande-Bretagne.

Le plan « création » comprend en outre un volet numérique avec la refonte du site de vidéo à la demande et de replay Pluzz, imaginé par l’équipe Pflimlin, dès le mois de mai 2017. Le site sera renommé. Il accueillera à l’automne la nouvelle offre de SVOD autonome économiquement.  Les chaînes porteront leurs investissements dans la « création digitale » à 10 millions d’euros par an.

Booster les audiences 

A plus court terme, renforcer la fiction française pourrait être une solution pour enrayer  la baisse des audiences de France 2 et France 3, (respectivement 13,4 % et 9,1 % en moyenne en 2016). La fiction française a en effet toujours assuré régulièrement de bons scores aux chaînes, comme en témoigne la série « Plus Belle la vie », qui réalise  18,6 % de part d’audience sur France 3, ou encore de Chérif, qui ressemblait il y a deux jours plus de 5 millions de téléspectateurs, soit 21, 2 de Pda.

 

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire