Michel Field. 
Photo : CS, Intégrales.

France Télévisions : démission de son directeur de l’information, Michel Field

Changement d’incarnations, commotions en coulisses à France Télévisions : Michel Field, directeur de l’information du groupe public, vient de demander sa démission à Delphine Ernotte. Sa décision intervient après l’annonce de l’éviction de David Pujadas du JT de 20h sur France 2.

Dans un SMS adressé un message à ses équipes, puis relayé par le rédacteur en chef du site Puremédias, Michel Field écrit avoir « demandé à Delphine Ernotte » de le « relever de ses fonctions de Directeur de l’information », cela « par souci d’apaisement ».

En conséquence de l’annonce, mercredi dernier, de l’éviction de David Pujadas du JT de 20 heures, les journalistes de France 2 se sont réunis en assemblée générale pour soumettre au vote à bulletins secrets une double motion de défiance prévue ce lundi 22 mai.

La première motion visait la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, la seconde concernait Michel Field. «En changeant de décor, d’incarnation, ce n’est pas quatre fois dans l’année qu’on va battre TF1, c’est tous les soirs», avait plaidé auprès des salariés le directeur de l’information du groupe audiovisuel public.

L’homme, qui faisait n’aura pas laissé 150 journalistes répondre à la question «Pensez-vous que Michel Field est toujours légitime pour diriger l’information ?».

En partant aussi furtivement que Pujadas a été évincé du JT, Michel Field laisse la patronne de France Télévisons en première ligne. Dans l’immédiat, fragilisée par les motions de censure qui la visentDelphine Ernotte se retrouve très seule pour choisir la personne qui succédera à Michel Field au poste de Directeur de l’information.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire