La Une de Libé

Ce que « Vi Er Danskere » veut dire

Un mois après Charlie. 14 février 2015. Copenhague. Deux morts et cinq blessés. Une attaque contre un centre culturel, où se tenait précisément une conférence sur la liberté d’expression, à laquelle participait le dessinateur suédois Lars Vilks, auteur en 2005 d’une caricature du prophète Mahomet. La seconde, contre une synagogue dans le centre de la capitale.

Le suspect, Omar Abdel Hamid El-Hussein, est un danois âgé de 22 ans.

La vidéo de l’attaque, reproduite cet après-midi par le site du journal britannique The Guardian :

Aujourd’hui, le royaume du Danemark est sous le choc, témoigne le journaliste Niels Ivar Larsen, qui se trouvait sur les lieux de la première attaque: «On n’a pas connu ça depuis la seconde guerre mondiale. C’était comme un mauvais rêve. Il y avait un danger théorique, abstrait. Mais c’est impossible de réaliser ce que ça veut dire, avant d’être en plein dedans.» (Propos rapporté par nos confrères de Libération).

Depuis le 30 septembre 2005, et la publication dans le quotidien Jyllands Posten de douze caricatures représentant le prophète Mahomet, le royaume scandinave était  la cible privilégiée de menaces et tentatives d’attentats terroristes.

Nous sommes l’Europe

A nouveau, c’est la liberté d’expression et de croyance qui est visée. C’est l’humour, le goût du débat et la diversité des confessions qui se trouvent dans le collimateur étriqué et obsessionnel de fondamentalistes. Morbide abstraction qui veut abattre la vivacité de la vie civile, le fameux « vivre ensemble ».

La presse du monde entier a manifesté sa solidarité avec le peuple danois. Avec cette Europe dont les droits fondamentaux sont mis en péril par des groupuscules qui cherchent à les bafouer, invoquant abusivement le nom d’une religion.

La Une de Libé
La Une de Libé datée du  lundi 16 février  ; en hommage à la solidarité des journaux danois qui, le 7 janvier, ont unanimement clamé « Je suis Charlie ».
The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire