Le quartier sunnite de Bagdad. Photo : Farouk Atig, Copyright Intégrales Productions

Bagdad, une tragédie en off

ACTUALISÉ

Au moins 200 personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées dimanche 3 juillet avant l’aube dans un attentat suicide à Bagdad revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique, ont indiqué des responsables irakiens. En France, la faible couverture de l’attentat par les grandes chaînes de télévision continue d’étonner une partie de leurs audiences. 

L’attaque a frappé une rue commerçante bondée du quartier de Karrada. De nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête de l’Aïd, qui marque la fin du mois sacré musulman du ramadan. L’attaque a frappé le soir d’une finale de coupe d’Europe de football.

Le quartier sunnite de Bagdad. Photo : Farouk Atig, Copyright Intégrales Productions
Le quartier sunnite de Bagdad. Photo : Farouk Atig, Copyright Intégrales Productions

Le site AJ+, plateforme d’Aljazeera, s’étonne du peu d’empathie des médias internationaux face à cette horreur.  « Les vies occidentales auraient-elles une plus grande valeur ? », se demande t-on dans cette vidéo. Sur les réseaux sociaux, la colère et la compassion pour les Bagdadis est peu visible, à en lire les occurrence du hashtag #Bagdad ou #JeSuisBagdad.

En France, les Journaux Télévisés ont accordé le primat aux résultats des match de l’Euro de football. Temps du traitement de cette actualité sportive : 2 minutes 30 secondes.Ce soir 04 juillet, France 2 a consacré un off de 15 secondes au massacre. Un traitement très en retrait, comparé à CNN, qui ne cesse d’actualiser ses informations sur le massacre.Françoise Laborde, ancienne présentatrice de France 2 et ex-membre du CSA a dénoncé une « honte journalistique ».

F.A et C.S

The following two tabs change content below.
Farouk Atig
Farouk Atig, grand reporter, dirige Intégrale

Vous pouvez également lire