13692739_516309481901897_1978139635154248574_n

‎حلب‎. : Alep, l’été dans un étau

Récit

En Syrie, l’armée de Bachar el-Assad a refermé l’étau sur les quartiers de l’est de la ville d’Alep, contrôlés par les rebelles. Entre 200 000 et 300 000 civils se trouvent pris au piège. Les groupes armés ne peuvent plus acheminer renforts ou ravitaillement.

L’encerclement total d’Alep est un succès militaire majeur pour le gouvernement syrien, car il lui permet d’écarter le danger de la prise de cette ville par les rebelles. On peut dire qu’il réduit aussi l’influence de la Turquie et de l’Arabie saoudite/ Mais,  ce siège cause un désastre humanitaire, car l’acheminement des vivres n’est pas autorisé par le régime.

De mes 15 jours passés en territoire rebelle syrien, à Idlib et Alep, au début de l’été, il ne reste désormais que des cendres… Quelques clichés consignés dans un smartphone, des témoignages écrits, et bien sûr mes souvenirs ultimes…

13692739_516309481901897_1978139635154248574_n(Alep, juillet 2016, F.A, Intégrales)

Le reste, autrement dit l’intégralité de mon tournage, a été brûlé…

14067694_531723450360500_1163290866207921085_n

Pris en étau, les Syriens le sont aussi du fait des tensions internationales. Le 16 juin et le 12 juillet, à deux reprises, les Soukhoï russes ont lâché leurs bombes sur des positions américaines et britanniques en Syrie. Ces bombardements prémédités avaient  pour objectif, selon le Wall Street Journal, de faire pression sur Washington pour accroitre la coopération entre leurs deux armées en Syrie.

The following two tabs change content below.

Vous pouvez également lire