Capture d’écran 2017-07-04 à 11.05.16

Le temps d’une campagne, Médecins du Monde devient « Targets of the world »

« Il est devenu courant de bombarder les hôpitaux. D’abattre les médecins, les aides-soignants, les brancardiers, les sages-femmes. Délibérément. Quelle que soit leur nationalité. Car les belligérants savent qu’avec une seule balle dans la tête d’un médecin, on tue des dizaines, des centaines de personnes » explique l’organisation non-gouvernementale sur son site.

Capture d’écran 2017-07-04 à 11.12.48Une coalition de pays menée par l’Arabie Saoudite bombarde les civils au Yémen depuis trois ans. 10 000 personnes sont mortes dans des bombardements. Depuis six ans, les syriens sont massacrés : 465 000 morts. Dans le monde, plus de 338 attaques ont été rapportées contre les structures de santé pour la seule année 2016 ; preuve que les personnels de santé sont pris pour cible au mépris du droit international humanitaire.

photo 2Le public est appelé à l’aider à rester Médecins du Monde en signant et en partageant une pétition en ligne sur le site targetsoftheworld.org. Quatre visuels sont diffusés sur le web et en affichage dans le métro parisien depuis le 27 juin, et La campagne s’affiche partout en France durant la période estivale. La campagne a été réalisée par DDB Paris.

The following two tabs change content below.
redaction

redaction

CM (animateur de communauté sur les réseaux sociaux) / Correspondant(e)s à l'étranger / Contributeurs/trices occasionnel(l)es / Stagiaires JRI et stagiaires presse écrite dans la rédaction pour moins de 3 mois.
redaction

Derniers articles parredaction (voir tous)

Vous pouvez également lire