536F089F-194B-499E-A2AF-B726EF525040

En plein confinement, Facebook se renforce

En plein confinement, Facebook se renforce : à échelle internationale, en se dotant d’une instance semblable à la Cour suprême américaine ; à échelle locale, en développant une offre adaptée pour accompagner ses membres en période de confinement.

Cour suprême parallèle

Ce jeudi 6 mai sur son site, Facebook dévoile la composition de sa « Cour suprême ». Les noms des vingt premiers membres ont été rendus publics. On y compte cinq Américains. Quinze autres pays sont représentés.

« C’est une petite victoire pour Facebook dans un projet inédit : la plate-forme a réussi à convaincre vingt personnalités, dont certaines assez prestigieuses, de siéger à sa « cour suprême » de modération des contenus », relève Alexandre Picard, journaliste au Monde.

« Je pense que le Board a été conçu comme une nouvelle institution mondiale… pour protéger la liberté d’expression et un Internet sûr », explique un de ses membres – le professeur brésilien Ronaldo Lemos. dans Les Echos de ce matin.

« Les vingt membres de notre cour suprême ont vécu dans 27 pays et parlent 29 langues », se félicite Facebook.

Parmi les membres : Helle Thorning-Schmidt, ancienne première ministre du Danemark et présidente de l’organisation non gouvernementale (ONG) Save the children, qui sera l’une des quatre coprésidents; le Britannique Alan Rusbridger, connu pour son long mandat de directeur de la rédaction du quotidien The Guardian, la Yéménite Tawakkol Karman, Prix Nobel de la paix et militante des droits humains, le Hongrois Andras Sajo, ancien juge de la Cour européenne des droits de l’homme ou l’Américain Michael McConnell, professeur de droit constitutionnel à l’université Stanford, ancien juge et également coprésident de la structure.

On remarquera qu’aucun Français pour l’instant, ni Russe ou Chinois ne siège au comité.

f_logo_RGB-Hex-Blue_512

En France, accompagner le confinement

En France, Facebook continue de poser ses pions. Sa stratégie est de s’adapter à la culture locale.

Lancée le 15 mars avec un concert en Live de Jean-Louis Aubert sur sa page Facebook, l’initiative #ensembleàlamaison a permis aux Français de découvrir et prendre part à des activités culturelles, ludiques, éducatives et sportives en Live sur Facebook et Instagram. « Ainsi, de nombreux artistes et créateurs de contenus ont pu maintenir le lien avec leur communauté pendant cette période de confinement », fait valoir Facebook.
13 millions d’interactions sur le hashtag #ensembleàlamaison.

Durant les deux mois de confinement, plus de 5700 publications ont été réalisées sur Facebook dans le cadre du programme #ensembleàlamaison et ont ainsi généré plus de 13 millions d’interactions sur la plateforme. Les 1400 Facebook Live ont, à eux seuls, généré 8 millions d’interactions (réactions, partages et commentaires). Les vidéos toutes catégories confondues – Live (en direct ou en replay) ou vidéo classiques – intégrant le hashtag #ensembleàlamaison ont été vues 296 millions de fois.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire