04EBE3B6-18C0-4CFF-A8DE-91F6EB451696

Covid19 : Pas de drones de surveillance à Paris

Covid19 ne sera pas Covid1984, comme on peut le lire sur beaucoup de graffiti à travers la France depuis avril.

Utilisée durant le confinement, la surveillance policière par drones est jugée illégale par le conseil d’Etat à Paris et ailleurs en France. Une victoire pour la ligue des droits de l’homme et la quadrature du net, qui avaient lancé une procédure auprès du conseil d’Etat.

Restent sur le billard la question de l’appli StopCovid et les caméras de surveillance du port du masque dans le métro à Paris.

« Cette décision du Conseil d’Etat pourrait mettre fin à une gestion gouvernementale de la crise souvent dénoncée comme infantilisante. La proportionnalité des mesures adoptées par le Gouvernement est remise en cause : une interdiction générale et absolue concernant une liberté fondamentale n’est pas légale dès lors qu’il aurait été possible d’adopter des mesures strictement proportionnées. Cette décision du Conseil d’État doit conduire le Gouvernement à prendre en compte les propositions faites par les acteurs du secteur en la matière ainsi que leur capacité à faire assurer le respect des règles édictées » se félicite l’avocat Paul Lignières.

Quant aux drones, vont-ils être revendus ?

Maria Sahr

The following two tabs change content below.

Vous pouvez également lire