BD55D8FF-2856-4737-8619-D760B9676885

Ouvrir des prisons et fermer des amphis

Le gouvernement de Jean Castex ressemble à une télé-réalité rétro, un loft story de l’époque de l’ORTF. Crânes dégarnis, forts en gueules, Macron a choisi parmi ses comédiens des habituées de la petite lucarne.

Sur BFM, on entend les conseils de Dominique Rizet au nouveau ministre de la Justice, Dupond-Moretti : “Il faut construire des prisons. Et là, il va falloir des moyens énormes.”

Dans le même temps, il est question de réduire les amphis, à l’heure où le baccalauréat est décerné à plus de 90% des lycéens des classes terminales.

En septembre, les futurs étudiants auront grand besoin de se retrouver dans des amphithéâtres. Quand la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal déclare : « Nous avons demandé aux établissements de prévoir que les cours magistraux puissent être offerts à distance », il y a lieu de s’inquiéter. Des milliers de bacheliers pourraient dorénavant être incités à demeurer des années domiciliés chez leurs parents devant un ordinateur au lieu de sauter dans le train de leur vie adulte. Que deviendra la vigueur de la vie estudiantine qui anime nos villes, Paris, Rennes, Lille, Strasbourg…? Comment pourraient se dessiner chez les adultes en devenir une opinion politique et un horizon d’existence, si ce n’est à travers la discussion de vive voix, les luttes, les coups de coeur et les fêtes ? De la maternelle au doctorat, le foyer domestique augmenté d’écrans ne constitue pas un monde et n’ouvre pas non plus au monde.

Ainsi, les professeurs de l’Université de Franche-Comté doivent imaginer la prochaine rentrée sous l’angle sanitaire, devant privilégier le télétravail pour limiter le présentiel de milliers d’élèves. Ce qui pourrait avoir une incidence sur la venue des étudiants à Besançon.

Ouvrir des prisons et fermer des amphis, est-ce le projet de ce gouvernement pour les deux ans à venir ?

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire