(GISELE) : il y avait quelque chose en elle…

Elle avait connu parmi les pires terreurs

ensemencé tantôt les pires joies

Elle est cette femme qui édictât bien avant l’heure

que le frère et la sœur étaient avant tout rois.

Il y avait quelque chose en elle, crois moi

Gisèle était courage, force, rire, émoi

Il y avait quelque chose en elle

De triste et heureux à la fois

Elle m’avait glissé un jour, pour Intégrale

qu’elle ne croyait ni en l’homme, ni en la femme

Sa terreur, en réalité, était autre, son drame

avaient tous deux les formes d’un autre organe vital.

Gisèle, tu es partie ailleurs, ce lieu dont on ne sait rien

Bientôt, à notre tour, nous en découvrirons la fin.

The following two tabs change content below.

Vous pouvez également lire