cropped-cropped-cropped-champ-de-ruines1.jpg

Mobilisation de présentateurs pour le journaliste algérien Khaled Drareni

Le procès en appel du journaliste algérien Khaled Drareni aura lieu demain, mardi 8 septembre 2020. Le journaliste est condamné en première instance à trois ans de prison. Ce 7 septembre, des présentateurs de télévision ont exprimé leur solidarité avec leur confrère devant l’ambassade d’Algérie à Paris. Parmi les présentateurs qui ont répondu à l’appel de Reporters sans frontières (RSF), en lien avec le comité de soutien : Marie-Laure Augry, Daphné Burki, Anne-Claire Coudray, Laurent Delahousse, Françoise Joly, Mohammed Kaci, Guy Lagache, Harry Roselmack, Bernard de la Villardière.

Khaled Drareni est le correspondant de Reporters sans frontières (RSF) et de TV5 Monde en Algérie. Il a été condamné à trois ans de prison le 10 août 2020 pour avoir couvert les manifestations du Hirak.

“Nous sommes rassemblés à la veille du procès en appel de Khaled Drareni pour demander sa libération, a déclaré pour sa part Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, devant l’ambassade d’Algérie. En condamnant Khaled à 3 ans de prison, l’Algérie a manqué à ses engagements internationaux, elle est en infraction avec sa propre constitution mais aussi avec les idéaux de l’indépendance algérienne. Le pouvoir algérien a voulu faire de Khaled Drareni un exemple pour intimider tous les journalistes, il en a fait un symbole de résistance à la censure.”

The following two tabs change content below.

Vous pouvez également lire