B1827324-F959-4BF3-9562-0AC43B800C53

Quand l’expérience patients met à mal le principe de l’égalité

La fracture sociale est aussi une fracture induite par le tournant numérique du politique.

Le passage au numérique (économie en ligne) a favorisé la désintermédiation. La start-up française de prise de rendez-vous médicaux est sollicitée actuellement dans la stratégie vaccinale.

Ainsi, la politique vaccinale déléguée à Doctolib, société privée, avec pour conséquence l’application du mécanisme « premier arrivé, premier servi ». Résultat : des habitants de Seine-Saint-Denis en grande difficulté (touchés par l’illectronisme ou non pourvus de smartphones connectés) passent après des patients plus aisés de départements voisins.

En effet, et malgré les promesses du Président, la campagne vaccinale est loin d’être égalitaire. En Seine-Saint-Denis, les doses sont réservées par des personnes extérieures au département, via Doctolib.

C’est la conjonction de deux excès : le néo-libéralisme et le centralisme autoritaire : le préfet du 93 menace de réduire les livraisons des centres de vaccination qui tentent de neutraliser Doctolib et autres plateformes qui ont pour effet la captation des vaccins par les habitants riches et connectés d’autres territoires.

Doctolib peut se targuer d’avoir transformé l’expérience patients, et réorienté la charge des professionnels de santé. Au prix du respect de principe d’égalité ?

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire