C3B938BE-99EA-454B-8EE9-91A44A624DB1

Les étudiants de l’Ecole Duperré invités à dessiner les nouveaux uniformes de la Police Nationale

Mercredi 17 mars, le ministre de l’intérieur a sollicité les étudiants de l’école Duperré, une grande école nationale de mode, pour dessiner de nouveaux uniformes aux agents de la police nationale.

Cette initiative a déclenché un tollé sur Twitter, ce qui a lieu d’étonner sur le sens civique des étudiants, citoyens majeurs, qui ont le choix de s’inscrire dans des formations publiques ou privées.

Sens civique

L’instruction publique gratuite à tous les degrés est un devoir de l’Etat. Cela implique donc que le citoyen étudiant majeur, doit une forme de reconnaissance à l’institution.

Plus précisément, les étudiants, majeurs, qui bénéficient de la solidarité nationale en étant admis à suivre quasiment gratuitement (les frais d’inscription sont très réduits en comparaison du coût de la scolarité) un cursus de haut niveau dans une école publique ont à intégrer un souci du bien commun.

A contrario, dans une optique d’éthique à la première personne, l’étudiant paye sur fonds propre la formation qui lui plaît, la poursuit à son rythme. Il n’a pour autre ligne de mire que la poursuite de sa convenance individuelle.

Ni travail gratuit ni allégeance

Mais ce principe de réciprocité entre l’Etat et le citoyen n’induit pas du travail gratuit de la part des étudiants, ni allégeance à tel ou tel gouvernement ou à une institution en particulier. Or, certains étudiants voient cette tâche non comme un service mais comme un travail.

On peut être sollicité pour une mission de service publique tout en demandant d’être rémunéré pour ce qui représente un travail, estiment ainsi certains étudiants.

En outre, les récents cas de violence policière ont envenimé la discussion.

Le ministère de l’intérieur aurait pu formuler sa mission sous forme d’une proposition rémunérante, et laisser le choix aux étudiants de l’école Duperré de s’engager ou pas dans cette confection d’uniformes pour la Police nationale .

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire