5EE5337B-8DF3-486A-B538-E6817B40F03E

Femmes de chambres de l’Ibis Batignolles : une victoire sociale historique

Les 20 femmes de chambres de l’Ibis Batignolles sont des héroïnes sociales des temps présents. Retour sur une victoire sur le géant Accor au terme de 22 mois de bras de fer.

La victoire salariale après 22 mois de lutte inédite des 20 femmes de chambres de l’hôtel Ibis de Batignolles représente une avancée dans les luttes sociales contemporaines. Contre le géant de Cac40 Accor, les employées ont tenu bon et ont réussi à faire valoir leurs droits : acquérir une valorisation salariale et obtenir une cadence de travail qui relèvent de la simple dignité humaine.

Le journal télévisé du soir de France 3 (19h) a consacré quelques minutes à cette victoire sociale. Avec Rémy Buisine, le média Brut, « social native », en a fait un sujet de séquence. La caméra est nichée au cœur du groupe : on voit les employées danser leur victoire.

Il faut entendre Rachel Keke détailler à Brut ce qui a été arraché à la direction d’Accor : une baisse des cadences impliquant que les employées ne seront plus rémunérées au nombre de chambres, mais à l’heure – ce qui implique encore le paiement d’heures supplémentaires.

Enfin, il faut encore écouter Rachel Keke, l’une des femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles ayant gagné contre le groupe Accor après 22 mois de grève, expose dans «À l’air libre», l’émission de Mediapart, comment fonctionne une certaine forme d’esclavage moderne. De l’intérieur.

https://www.youtube.com/watch?v=NE2Opjh-0QE&t=196s

Image à la une : capture d’écran de Brut depuis Twitter. Prise de parole de Rachel Keke, femme de chambre à l’hôtel Ibis Batignolles, groupe Accor.

The following two tabs change content below.
redaction

redaction

CM (animateur de communauté sur les réseaux sociaux) / Correspondant(e)s à l'étranger / Contributeurs/trices occasionnel(l)es / Stagiaires JRI et stagiaires presse écrite dans la rédaction pour moins de 3 mois.

Vous pouvez également lire