E21655E1-1A3F-414A-B135-C16EFDB0A772

Terre battue jusqu’au bout de la nuit

Billet d’Humeur

En toute fin de soirée, alors que le match de demi-finale qui potentiellement pouvait durer plus de cinq heures, le président de la fédération de tennis Gilles Moreton annonce que l’Elysee et Matignon ont levé le couvre feu pour autoriser le public de Roland-Garros à suivre la fin de la demi-finale de légende entre Djokovic et Nadal.

« Merci Macron, merci Matignon ! », ont alors entonné les spectateurs.

Les spectateurs, dans les gradins, se félicitent de cet heureux fait du prince. Pendant ce temps, aux Invalides, une immense fête sans précautions sanitaires aura été réprimandée par les forces de l’ordre.

Mais, au vu du match et des joueurs en présence, aurait-il été souhaitable de vider le central, d’autant plus que la partie exceptionnelle durait depuis plus de quatre heures ?

E21655E1-1A3F-414A-B135-C16EFDB0A772

Preuve aussi que le tennis est un sport populaire : de 20h à 23h40 sur France 3, 3 64 millions de téléspectateurs (18,7% de PDA) se sont rassemblés pour suivre ce match d’anthologie. Créer une incartade aurait eu un effet désastreux en terme de retransmission télévisée.

Reste que l’intervention du président de la République en personne donne inévitablement l’impression que les citoyens ne jouent pas dans le même cours.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire