Guerre au Tigré : l’appel d’intellectuels africains

Face à l’impuissance des institutions internationales à faire taire les armes au Tigré, plusieurs intellectuels africains, parmi lesquels Achille Mbembe, appellent à une médiation rapide dans le conflit.

Le conflit commencé en novembre 2020 et qui oppose le pouvoir d’Addis-Abeba à l’alliance de rebelles du Nord composée de Tigréens et d’Oromo, s’intensifie.

Dans une tribune parue ce 27 août 2021 dans Jeune Afrique, des intellectuels africains issus de la diaspora appellent à une action urgente en Éthiopie.

« Nous rédigeons cet appel en tant qu’intellectuels africains du continent et de la diaspora.[…]La détérioration constante de la situation en Éthiopie nous consterne et illustre de manière tragique le peu d’intérêt que suscitent les nombreux commentaires des intellectuels africains sur la manière de résoudre les conflits qui déchirent le continent. »

Les signataires du texte enjoignent gouvernement éthiopien et le gouvernement régional national du Tigré à répondre positivement aux appels au dialogue politique, ce y compris avec les groupes concernés et impliqués des régions d’Amhara et d’Oromia.

L’Éthiopie est le siège de l’UA (l’union africaine).

The following two tabs change content below.
redaction

redaction

CM (animateur de communauté sur les réseaux sociaux) / Correspondant(e)s à l'étranger / Contributeurs/trices occasionnel(l)es / Stagiaires JRI et stagiaires presse écrite dans la rédaction pour moins de 3 mois.

Vous pouvez également lire