AC7F43F8-8180-4E6A-B871-3CAD5C796A61

Le Prix Nobel de la Paix décerné à deux journalistes

Le Prix Nobel de la Paix a récompensé vendredi deux journalistes d’investigation, la Philippine Maria Ressa et le Russe Dmitri Mouratov.

Maria Ressa et Dmitri Muratov « sont les représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables », a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

Maria Ressa, « la vérité et la confiance »

« Un monde sans faits signifie un monde sans vérité et sans confiance », a réagi Maria Ressa lors d’un entretien diffusé en direct par son média d’investigation Rappler. Cette ex-journaliste d’investigation en Asie du Sud-Est pour CNN, impliquée dans la défense de la liberté de la presse, « a été arrêtée pour des délits présumés liés à l’exercice de sa profession », tandis qu' »il est arrivé qu’elle reçoive en moyenne plus de 90 messages haineux par heure sur Facebook », avait alors souligné l’Unesco.

Dmitri Mouratov, dédicace aux journalistes assassinés

Dmitri Mouratov, un des fondateurs et rédacteur en chef du journal russe Novaïa Gazeta, une des rares voix encore indépendantes en Russie où la dissidence se cogne à la répression. Le journaliste « a depuis des décennies défendu la liberté d’expression en Russie dans des conditions de plus en plus difficile », a souligné le jury du Prix Nobel.

Dmitri Mouratov a annoncé dédier son prix Nobel à son journal et à ses collaborateurs assassinés pour leur travail et leurs enquêtes. Vladimir Poutine n’a pas manqué de féliciter le Prix Nobel.

Pour l’AFP, c’est la consécration d’une liberté de la presse menacée de toutes parts en Russie, aux Philippines et au-delà.

Reporters Sans Frontières (RSF), par la voix de son secrétaire général Christophe Deloire, a exprimé sa satisfaction : « Nous sommes profondément heureux que le Prix Nobel de la Paix ait été attribué à @mariaressa et @dmuratovgazeta. C’est un message très puissant pour la liberté et le pluralisme du journalisme, un appel à la mobilisation. Nous avons deux sentiments : la joie et l’urgence. »

The following two tabs change content below.
redaction

redaction

CM (animateur de communauté sur les réseaux sociaux) / Correspondant(e)s à l'étranger / Contributeurs/trices occasionnel(l)es / Stagiaires JRI et stagiaires presse écrite dans la rédaction pour moins de 3 mois.

Vous pouvez également lire