BE521998-339F-4601-ACD1-571C10F27CE2

Le courage de Marina Ovsiannikova

C’est une chose inattendue qui est arrivée à la télévision russe,lundi 14 mars, pendant « Vremia » (« le temps »), le principal programme d’information du soir de la plus puissante chaîne télévisée russe, Pervy Kanal (« première chaîne »),

En plein milieu de ce rendez-vous quotidien suivi par des millions de Russes, Marina Ovsiannikova, une employée de la chaîne publique Pervy Kanal, a affiché sur un panneau plusieurs messages dont celui-ci :

« Ne croyez pas la propagande ». Elle pourrait être poursuivie pour avoir « discrédité l’utilisation des forces armées russes ».

Pendant ce temps, inflexible, la présentatrice Ekaterina Andreïeva est en train de parler, une femme surgit derrière elle avec une pancarte sur laquelle on peut lire :

« Non à la guerre. Ne croyez pas la propagande. On vous ment, ici »
« Les Russes sont contre la guerre », peut-on lire sur la pancarte. Le drapeau de l’Ukraine et celui de la Russie y sont dessinés.

La France va proposer une « protection consulaire » à la journaliste Russe a annoncé Emmanuel Macron le 15 mars.

The following two tabs change content below.
redaction

redaction

CM (animateur de communauté sur les réseaux sociaux) / Correspondant(e)s à l'étranger / Contributeurs/trices occasionnel(l)es / Stagiaires JRI et stagiaires presse écrite dans la rédaction pour moins de 3 mois.

Vous pouvez également lire